Fin de la grève des terminaux pétroliers du port de Marseille

BERNE - L'assemblée générale des agents portuaires du port de Marseille a accepté un protocole d'accord et voté la fin de la grève qui paralysait les terminaux pétroliers depuis 18 jours. Le conflit menaçait de contraindre des raffineries, dont celle de Cressier (NE) à l'arrêt."100% des personnes présentes ont voté la reprise", a déclaré à la presse Pascal Galéoté, secrétaire général adjoint du syndicat CGT des agents portuaires, après une assemblée d'une demi-heure à Martigues, près de Marseille. Le travail reprendra "dès le début de l'après-midi", a ajouté le responsable syndical, selon lequel les agents portuaires sont "satisfaits".Les agents grévistes du Port autonome réclamaient l'embauche de personnel portuaire sur le futur terminal gazier que Gaz de France (GDF) doit mettre en service au printemps 2008. GDF, invoquant des raisons de sécurité, souhaitait employer son propre personnel.Selon la CGT (communiste), l'accord a porté sur la création de l'équivalent de cinq postes pour des agents portuaires du Port autonome de Marseille sur le futur terminal gazier. Plus d'une soixantaines de navires étaient encore bloqués dans la rade de Fos-sur-Mer et de Marseille samedi. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.