Gastrosuisse: connaissances minimales pour nouveaux restaurateurs

L'association faîtière des restaurateurs Gastrosuisse exige un contrôle obligatoire des connaissances minimales des personnes qui se lancent dans la branche. Elle estime qu'un trop grand nombre d'entre elles sont insuffisamment qualifiées.La loi fédérale sur les denrées alimentaires (LDAI) prévoit que le Conseil fédéral "peut exiger" des connaissances minimales, note Klaus Künzli, patron de Gastrosuisse, dans une interview publiée dans la "Sonntagszeitung". C'est à ses yeux insuffisant et il souhaite que le principe d'un contrôle devienne contraignant. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.