Investissements helvétiques à l'étranger: forte hausse en 2005

BERNE - Les effectifs des entreprises suisses à l'étranger ont pour la première fois dans l'histoire dépassé les 2 millions de collaborateurs en 2005. Cette hausse de 7,5% par rapport à 2004 résulte d'une forte croissance des investissements directs.Ces derniers ont doublé d'un an sur l'autre à quelque 68 milliards de francs, a indiqué la Banque nationale suisse (BNS) dans ses dernières statistiques. Elle explique ce phénomène par la "croissance robuste de l'économie mondiale", les "bons résultats" des entreprises et le niveau bas des taux d'intérêt.Très élevés, les fonds injectés dans des filiales et autres sociétés étrangères contrôlées par des Suisses n'ont néanmoins pas battu le record de l'an 2000. Environ 75 milliards de francs avaient alors été exportés pour être investis directement.Une fois encore, la majeure partie de ces capitaux a été dirigée vers l'Amérique du Nord et l'Europe, soit 52 milliards. Les vingt-cinq Etats de l'Union européenne (UE) en ont absorbés 26 milliards (+11 milliards) et les Etats-Unis/Canada 22 milliards (+11 également).L'Asie a attiré 6 milliards de francs, dont 2 milliards pour Singapour uniquement, même si la ville-Etat a reçu moins qu'en 2004, tout comme le Japon. Les sociétés suisses ont en revanche accru leurs présence en Chine, en Corée du Sud, mais aussi aux Philippines.Fin 2005, les stocks d'investissements directs hors de Suisse se montaient à 560 milliards de francs, contre 452 milliards douze mois auparavant. Les deux tiers étaient détenus par des entreprises de services, le reste par l'industrie. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.