La Confédération veut céder sa part dans Swisscom

BERNE - La Confédération veut céder sa participation majoritaire dans Swisscom. Le Conseil fédéral a chargé le Département fédéral des finances d'élaborer un message pour le parlement. L'objectif est de donner davantage de marge de manoeuvre à l'opérateur. Le gouvernement considère que la situation actuelle - la Confédération détient deux tiers du capital - restreint la liberté d'action stratégique de Swisscom, ont indiqué jeudi le Département fédéral des finances (DFF) et le Département fédéral des télécommunications (DETEC) dans un communiqué commun. En abandonnant la participation publique, le géant bleu pourrait à moyen terme contracter plus facilement des alliances, précise le communiqué. De plus, "la Confédération n'aurait plus à assumer les risques auxquels l'entreprise est exposée". La décision de modifier la loi sur l'entreprise de télécommunications (LET) dans ce sens revient au parlement. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.