La part de la Confédération dans Swisscom à son plus bas historique

BERNE - La Confédération a garni ses caisses de 3,2 milliards de francs l'an dernier grâce à la vente d'actions de Swisscom. Sa part dans le capital du géant bleu s'en trouve ainsi ramenée de 62,4% à 54,8%, à son plus bas historique.La manne a pour origine première la participation de la Confédération au programme de rachat d'actions de Swisscom en 2006, a indiqué le Département fédéral des finances (DFF). Un total d'un peu plus de 4,834 millions de titres ont été vendues à un cours moyen de 438 francs, soit une somme de 2,1 milliards de francs.Ces recettes à caractère extraordinaire sont affectées à la diminution de la dette de l'Etat fédéral, précise le communiqué du DFF. La Confédération ajoute que son désengagement partiel interviendra en tenant compte des conditions de marché les plus favorables.Tenu par la loi de contrôler la majorité du capital de l'opérateur historique, la Confédération possède encore plus de 31 millions d'actions Swisscom. La réduction de son engagement, selon le département de Hans-Rudolf Merz, s'inscrit dans la volonté du Conseil fédéral d'abaisser à moyen terme sa participation à 50% plus une action. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.