La Suisse et les USA bien décidés à conclure leurs négociations

DAVOS - Joseph Deiss et Robert Portman multiplient les rencontres à Davos. Après avoir relancé le projet d'un accord de libre-échange, le conseiller fédéral et le délégué américain au commerce ont loué la coopération économique entre les deux pays."Nous avons eu d'excellentes discussions ces derniers mois. Nous n'avons pas envie de perdre cet acquis", a relevé Robert Portman, lors d'une table ronde organisée dans le cadre du Forum économique mondial (WEF)."Il existe un gros potentiel entre les deux pays", a renchéri Joseph Deiss. Reste qu'il est trop tôt pour dire si Berne et Washington s'engageront dans un véritable accord de libre-échange ou une simple coopération renforcée, a-t-il précisé.Sans surprise, la question agricole conditionnera les négociations. Les Américains soutiennent un accord de libre-échange global incluant l'agriculture. "Nous souhaitons davantage de flexibilité, en établissant notamment des catégories de produits sensibles", a argumenté Joseph Deiss.L'idée d'un accord de libre-échange a été lancée l'été passé. Le projet semblait mort-né quand le Conseil fédéral a refusé la semaine passée de confier un mandat de négociation à Joseph Deiss."De telles discussions prennent du temps, soyez compréhensifs", a demandé Robert Portman. "Il faut d'abord s'entendre sur un cadre de négociations", a ajouté le chef du Département fédéral de l'économie (DFE).Les deux hommes doivent encore se rencontrer avant la fin du WEF, dimanche. Et si les tractations n'avancent pas dans les Grisons, les discussions continueront ces prochaines semaines.Joseph Deiss a aussi expliqué que les négociations bilatérales avec les Etats-Unis ne rentraient pas en concurrence avec celles menées à l'Organisation mondiale du commerce (OMC). "Les deux approches sont complémentaires. L'OMC est une base sur laquelle nous pouvons nouer des relations avec des partenaires privilégiés", a-t-il dit.Représentant l'économie privée, Daniel Vasella a vanté un éventuel accord de libre-échange helvético-américain. "J'espère que les politiques feront preuve de pragmatisme", a déclaré le patron et président de Novartis. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.