Le syndicat Swiss Pilots brandit la menace de grève

ZURICH - Les négociations autour de la CCT des pilotes régionaux de Swiss sont dans l'impasse, depuis l'externalisation de la flotte régionale. La compagnie aérienne veut désormais imposer ses propres mesures d'économie. Le syndicat brandit la menace de la grève. Aucune négociation concernant la convention collective de travail (CCT) n'a lieu actuellement, a déclaré le patron de Swiss Christoph Franz à l'ats en marge d'une conférence à Zurich. "Nous allons introduire unilatéralement les mesures de réduction des coûts". Mais l'opération durera quelques mois en raison des délais juridiques et des procédures de consultation en cours. La CCT des pilotes régionaux est échue depuis fin octobre. Swiss a externalisé ses vols régionaux en lançant une nouvelle compagnie, Swiss European Air Lines, le 1er novembre. A terme, elle s'accompagnera par la suppression de 200 postes de pilotes. Les nouveaux contrats individuels proposés par Swiss aux pilotes régionaux excluent les hausses de salaires automatiques liées aux années de service. Il est impossible que certains employés obtiennent constamment des augmentations alors que l'entreprise affiche des pertes, a indiqué M. Franz. Cette pratique n'est pas non plus défendable au sein de la société, selon lui. Depuis la création de Swiss il y a trois ans, le personnel au sol n'a pas été augmenté. En outre, la situation a changé depuis le début des négociations, a expliqué M. Franz. Le syndicat des pilotes régionaux Swiss Pilots réagit amèrement. La prochaine assemblée générale extraordinaire du syndicat, prévue en décembre, décidera de la suite des opérations. Le préavis de grève de cet été est toujours valable. Une confrontation n'est pas exclue. Swiss n'est plus intéressé à conclure de CCT, selon le président de Swiss Pilots Christoph Frick. La nouvelle compagnie aérienne Swiss European Airlines a même prévu des baisses de salaires jusqu'à 44 % et des réductions de vacances jusqu'à 30 %. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.