Les actionnaires suisses doivent aider à assainir l'AI

Les actionnaires suisses doivent aider à assainir l'assurance invalidité (AI) et à améliorer les prestations de l'AVS. Le PS suisse propose une taxe de 5% sur les dividendes pour y arriver.Cette ponction permettrait d'augmenter les recettes de l'AI et de l'AVS de 3 à 3,5 milliards de francs par année, a indiqué le président du PS Hans-Jürg Fehr, confirmant des informations publiées par le "Matin dimanche" et le "Sonntagsblick".Le projet, élaboré par Hans-Jürg Fehr, le vice-président du PS Pierre-Yves Maillard et le président de l'USS Paul Rechsteiner, sera présenté samedi à l'assemblée des délégués à Olten (SO). Tous les détails ne sont pas encore clarifiés.Le PS veut avant tout réduire le plus rapidement possible la dette de l'AI, a précisé M. Fehr. Les autres cibles: l'amélioration des prestations de l'AVS et une augmentation des allocations familiales.Le PS estime injuste que les salaires soient soumis à cotisation, alors que les revenus des actionnaires ne le sont pas. Ces derniers représentent annuellement quelque 60 à 70 milliards de francs. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.