Les baisses des tarifs du téléphonique fixe profitent aux bavards

BIENNE - Les gros parleurs sont ceux qui ont le plus profité des diminutions des tarifs du téléphone fixe l'an dernier. Depuis 1998, leurs factures ont baissé de 42%. Les prix sur le réseau mobile ont aussi reculé, mais surtout pour les moins bavards.De 1998 à 2006, les utilisateurs ayant profité le plus fortement des économies sont les gros usagers, à savoir les personnes qui font quelque 2400 appels par an. Les usagers moyens (1200 appels) ont vu les prix baisser de 34% et les petits usagers (600 appels) de 31%.Swisscom propose pour chaque profil l'offre la plus chère. Malgré cette situation, les Suisses expriment un attachement à l'égard de leur opérateur historique. Le géant bleu possède encore plus de 65% du parc des abonnés à la téléphonie fixe.Dans la téléphonie mobile, la situation s'inverse. Les petits usagers sont les plus avantagés, avec une diminution des tarifs de 26%. Cette baisse - la plus importante de ces neuf dernières années, s'explique par l'arrivée sur le marché de nouveaux acteurs comme Tele 2, la Coop ou la Migros et l'orientation vers des services à prépaiement.Depuis 2005, les trois paniers de consommation ont aussi bénéficié de la baisse progressive des prix de la terminaison mobile. Les trois grands opérateurs se sont mis d'accord sous la pression des autorités pour diminuer d'ici à 2009 de 25 à 40% leurs tarifs d'accès réciproques à leurs réseaux mobiles. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.