Les prix du pétrole restent proches de leur record

LONDRES - Les prix du pétrole se sont maintenus non loin de leurs records, sur fond d'inquiétudes au sujet de la crise iranienne. Vers 11h30, le cours du brut se sont effrités de 35 cents à 71 dollars à New York et de 12 cents à 72,39 dollars à Londres.Mardi soir, le baril de "light sweet crude" pour livraison en mai est monté à 71,60 dollars à New York, son plus haut niveau depuis le début de sa cotation en 1983. A Londres, le cours du Brent de la mer du Nord, qui s'échange déjà pour livraison en juin, s'est envolé jusqu'à 72,64 dollars, également un record.Mais sur la base du pouvoir d'achat d'un dollar d'aujourd'hui, en tenant compte de l'inflation, les prix du pétrole restent bien en dessous de leur niveau d'après la révolution iranienne de 1979. D'après la banque Barclays, le baril de brut coûtait 87,23 dollars d'aujourd'hui en novembre 1979.Le marché redoute aussi un recours par l'Iran à l'arme pétrolière. Quatrième producteur mondial de brut, ce pays pourrait couper ses exportations ou même bloquer le détroit d'Ormuz, passage stratégique pour le trafic pétrolier. Téhéran s'est déjà opposé mardi à une hausse de la production de l'Opep. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.