L'or a franchi brièvemment les 500 dollars l'once en Asie

HONG KONG - Les cours de l'or ont brièvement franchi les 500 dollars l'once en Asie, pour la première fois depuis 18 ans, avant de clôturer à Hong Kong à un cheveu du seuil symbolique. Les investisseurs craignent l'inflation et les tensions politiques. Après s'être échangé à 500,5 dollars l'once à 7h00, son plus haut niveau depuis 1987, le métal jaune s'est replié pour terminer la séance à 499,20-499,70 dollars l'once, contre 497,60-498,10 dollars à la clôture de lundi. L'or avait ouvert à 498,50-499,00 dollars, avant d'atteindre un plus-haut de séance à 502,30 dollars. "C'est comme si une correction allait survenir à un moment ou un autre mais je ne pense pas que les cours descendront sous les 475 dollars car la tendance est encore haussière", a expliqué Ashok Sekar, conseiller clientèle chez Tricom. Le métal jaune avait déjà grimpé lundi sur le London Bullion Market jusqu'à 499,10 dollars, son plus haut niveau depuis décembre 1987. "Je pense que l'or va réellement grimper quand nous allons commencer à avoir une preuve plus claire que les Etats-Unis arrivent à la fin du cycle de hausse des taux", a expliqué John Meyer, analyste chez Numis. L'expert parie que la Réserve fédérale américaine mettra un terme à la hausse de ses taux en janvier, ce qui laisserait une marge de manoeuvre pour l'appréciation de l'or face au dollar. Les investisseurs se ruent vers l'or, devenu plus intéressant que les actions ou les obligations, selon William Chan, courtier chez Delta Asia Financial Group. L'expert attribue la poussée actuelle de l'or aux énormes bénéfices réalisés par les pays pétroliers et qui se rejettent dorénavant sur le métal jaune afin de diversifier leurs placements. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.