Microsoft menacé de 2 millions d'euros d'amende par jour par l'UE

BRUXELLES - La Commission européenne menace Microsoft d'une amende jusqu'à 2 millions d'euros par jour si d'ici cinq semaines, le géant numéro un mondial des logiciels ne se soumet pas aux mesures correctives exigées en 2004 pour abus de position dominante. "La Commission a adopté une communication de griefs contre Microsoft pour non-respect de certaines de ses obligations dans le cadre de sa décision de mars 2004", explique-t-elle dans un communiqué. "J'ai laissé à Microsoft plusieurs chances de se mettre en conformité avec ses obligations", rappelle la commissaire à la Concurrence Neelie Kroes. "Malheureusement, déplore-t-elle, après plus d'un an d'échanges informels avec l'entreprise, il ne me restait plus d'autre option que d'engager une procédure formelle d'infraction". Outre une amende record de quelque 500 millions d'euros, Bruxelles avait condamné en mars 2004 Microsoft à une série de mesures correctives. Elle a exigé d'une part qu'il commercialise une version de son système d'exploitation vedette Windows sans son lecteur de logiciels audio et vidéo Media Player, et d'autre part qu'il divulgue certains protocoles informatiques nécessaires au dialogue entre Windows et les produits concurrents (interopérabilité). Microsoft a depuis demandé l'annulation de cette condamnation devant la justice européenne. Mais celle-ci a confirmé dès le mois de décembre 2004, que les mesures correctives devaient être apportées sans délai, avant même qu'elle ne se prononce sur le fond du dossier. C'est sur l'interopérabilité des produits Microsoft que la Commission demeure insatisfaite. Elle considère que "la documentation fournie jusqu'ici par Microsoft est incomplète et inadéquate". /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.