PDC: pour l'abandon des tarifs de crèche selon le revenu

Le Parti démocrate-chrétien est le seul à vraiment défendre la famille qui est menacée par la polarisation gauche-droite, a plaidé Christophe Darbellay. Le président du PDC a demandé l'abolition des tarifs des crèches en fonction du revenu.Devant l'assemblée des délégués réunie à Lausanne, le Valaisan a souligné que le PDC était le seul parti suisse à examiner tous les aspects de la politique sous l'angle de la famille. Il a dénoncé les programmes des socialistes comme ceux de l'UDC qui la mettraient en péril en cas de succès aux élections d'octobre.Christophe Darbellay s'en est pris à la gauche et aux "tarifs prohibitifs" des crèches dans les grandes villes où elle gouverne. Les coûts "sont tellement progressifs que les pères et les mères n'ont tout simplement aucun intérêt à travailler même partiellement après la naissance d'un enfant".Le président du PDC a accusé également la gauche de vouloir substituer l'Etat à la famille. Il propose notamment d'inscrire dans la constitution que la fréquentation de la cantine à midi reste facultative.Christophe Darbellay a ensuite décoché ses flèches contre l'UDC qui veut renvoyer les femmes aux fourneaux. Il faut mobiliser l'électorat féminin en lui faisant comprendre les menaces que représenterait une progression de ce parti lors des élections. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.