Swiss veut reconquérir le coeur des Romands

BERNE - Sa restructuration aujourd'hui achevée, Swiss renoue mois après mois, des liens avec la Suisse romande. La compagnie aérienne, qui vient d'annoncer des chiffres noirs pour 2006, gagne aussi de l'argent depuis Genève où elle recommence à investir.Swiss détient seule une part de marché de 12% à l'Aéroport International de Genève (AIG), et de 20% avec Star Alliance.Pour reconquérir le coeur des Romands, Swiss a choisi de co-investir avec sa maison-mère allemande, afin d'améliorer l'accueil des passagers à Genève-Cointrin. "Entre 2 et 3 millions de francs seront consacrés à l'aménagement des trois salons", a indiqué Ivan Haralambof, directeur pour la Suisse romande."La Romandie offre un potentiel très important pour Swiss", a encore commenté M. Franz, patron de la filiale de Lufthansa. Cinq appareils sont basés à Genève dont un Airbus A330 qui assure le vol long-courrier Genève-New York. "Comme les autres appareils de ce type, il sera réaménagé au cours de l'hiver prochain".Pour autant, il s'est refusé "à faire des promesses" concernant l'arrivée d'un autre long-courrier à Genève. "L'imaginer dans le futur n'est pas utopique mais il faut d'abord consolider le trafic européen avant de penser à l'élargir" a expliqué Christoph Franz.Swiss, qui compte un effectif de 71 collaborateurs en Suisse romande, assure quelque 23 destinations depuis Genève dont 9 sur ses propres avions et 14 en partage de codes. Elle propose aussi des vols charters vers plusieurs destinations de vacances, dont Palma, Hurghada, Antalya ou encore Monastir. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.