Swissmetal: le groupe soleurois se sépare de son numéro deux

DORNACH - Le numéro deux de Swissmetal quitte l'entreprise avec effet immédiat. Le groupe métallurgique soleurois n'a pas souhaité commenter le départ de Daniel Brendel, responsable des ventes et membre de la direction générale."Les deux parties se sont séparées d'un commun accord", a juste précisé le porte-parole, Sam Furrer. Daniel Brendel avait été pressenti pour succéder au CEO, Martin Helleweg. Personne n'a été désigné pour remplacer le vice-président exécutif au sein de l'équipe dirigeante formée de M. Hellweg et de Volker Suchordt.Fin mars, c'était un membre du conseil d'administration, Walter Häusermann, qui avait annoncé sa démission avec effet immédiat en raison de divergences sur l'avenir du site de Reconvilier (BE). Dietrich Twietmeyer, Le patron de l'usine allemande Bush-Jaeger rachetée au début de l'année par Swissmetal, doit lui succéder.La direction générale et le conseil d'administration du groupe jugent toujours "critique" la situation à l'usine "Boillat". Pour Swissmetal, la priorité est le retour à la pleine production afin de livrer le plus rapidement les clients et d'éviter que ceux-ci ne se tournent vers d'autres fournisseurs.Les commissions d'entreprise de la "Boillat" ont à plusieurs reprises expliqué que le manque de personnel, surtout l'absence de la vingtaine de cadres licienciés, empêchaient l'usine de retrouver son activité normale. Elles ont également relevé que les carnets de commandes étaient pleins. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.