Swissmetal veut des dédommagements pour la grève de février

BERNE - Swissmetal veut des dédommagements pour la grève de février dernier sur son site de Reconvilier (BE). Le groupe métallurgique soleurois évalue le préjudice entre 5 et 10 millions de francs. Il a entamé les premières démarches devant la justice."Il n'y va pas seulement de l'intérêt d'une entreprise, mais aussi de l'intérêt public, que la grève à Reconvilier et ses conséquences soient clarifiées d'un point de vue légal", a indiqué Swissmetal dans un communiqué. Le but de l'entreprise est de clarifier si un syndicat, en l'occurence Unia, doit endossser la responsabilité du préjudice économique, toujours selon Swissmetal. L''entreprise estime que ledit syndicat n'a pas respecté son obligation contractuelle, laquelle consiste à faire respecter la paix du travail. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.