UBS: le bénéfice net est inférieur aux attentes des analystes

ZURICH/BâLE - UBS a dégagé au premier trimestre 2007 un bénéfice net de 3,275 milliards de francs. Ce résultat, inférieur aux attentes des analystes, est en recul de 7% par rapport aux trois premiers mois de 2006.Le premier trimestre de l'an passé incluait toutefois une plus-value après impôts de 290 millions de francs, issue de la vente de la société de participations Motor Columbus, indique le numéro un bancaire helvétique dans un communiqué. Les analystes tablaient en moyenne sur un bénéfice net de 3,40 milliards de francs.Les activités financières poursuivies d'UBS atteignent en revanche un niveau record de 3,182 milliards de francs, en hausse de 4% par rapport au premier et au quatrième trimestre 2006. Le rendement des fonds propres recule à 28,7% contre 29,6% un an aupravant, mais est nettement supérieur à l'objectif de 20% de la banque.L'afflux net d'argent frais atteint également un plus haut historique de 52,8 milliards de francs, dont 44,8 milliards (85%) proviennent des activités de gestion de fortune au niveau mondial. Ce résultat est supérieur aux attentes des analystes, qui prévoyaient un afflux de 31,8 milliards de francs dans la gestion de fortune.A fin mars, les actifs gérés s'élevaient à 3100 milliards de francs, en hausse de 4% depuis le début de l'année.UBS a également annoncé qu'elle réintégrait Dillon Read Capital Management (DRCM), entité spécialisée dans les fonds alternatifs, dans sa banque d'investissement. Les investisseurs externes seront remboursés. DRCM poursuivra ses activités pendant la période de transition, qui devrait se terminer au troisième trimestre, ajoute la banque.2007 sera à nouveau "un bon cru" pour l'UBS, selon son directeur financier Clive Standish cité dans le communiqué. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.