Un tiers des jeunes adultes de 18 à 24 ans ont des dettes

Environ un tiers des jeunes adultes de 18 à 24 ans ont des dettes. En règle générale, ils sont endettés auprès de leurs parents ou d'autres proches, très rarement auprès des banques, selon une enquête menée sur mandat de l'Office fédéral de la justice.Une enquête réalisée par Internet auprès de 500 personnes en Suisse alémanique a permis de recueillir, pour la première fois, des chiffres représentatifs sur l'endettement des 18-24 ans et leur manière de gérer l'argent, a indiqué l'Office fédéral de la justice (OFJ) dans un communiqué. Elle montre que l'endettement des jeunes est un phénomène présent en Suisse, mais qu'il ne s'agit pas d'un "hyperconsumérisme des jeunes" à une vaste échelle.Le surendettement des jeunes préoccupe régulièrement la classe politique. Le canton de Vaud vient de lancer une campagne de prévention pour lutter contre ce phénomène. En revanche, la commission de l'économie du Conseil national vient de rejeter de justesse un renforcement de la législation dans ce domaine.L'endettement "informel" est très répandu, puisqu'environ la moitié des jeunes endettés ont emprunté de l'argent à leurs parents et 30 % à des amis, à leurs frères et soeurs ou à leur partenaire. Les autres ont contracté des dettes auprès de plusieurs créanciers, l'emprunt bancaire ne représentant qu'une part infime. Il s'agit souvent de montants de quelques centaines de francs, la moyenne - cas extrêmes mis à part - se montant à 3400 francs environ.L'OFJ prépare régulièrement les réponses à des interventions parlementaires relatives à l'endettement des jeunes adultes. Il a donc fait faire une étude scientifique à ce sujet par Elisa Streuli, chargée de cours à la Haute école spécialisée (HES) de Soleure Suisse Nord-ouest. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.