Marché postal: le Conseil des Etats pour la libéralisation totale

Le Conseil des Etats souhaite poser les bases d'une libéralisation totale du marché postal, quitte à ce que celle-ci soient rejetée ensuite par le peuple. Il est entré en matière par 26 voix contre 15 sur le projet du Conseil fédéral, au grand dam de la gauche et des régions périphériques.Selon Géraldine Savary (PS/VD), il n'y a aucune raison de se précipiter vers une ouverture totale du marché. Les pays européens sont d'ailleurs réservés. Les exemples de libéralisation sont plutôt décevants. En Suède, cela s'est soldé par une baisse de la qualité des prestations et une hausse des prix. En Suisse, la libéralisation du marché des télécommunications a finalement abouti à un duopole après la fusion d'Orange et Sunrise, a critiqué la socialiste. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.