Moratoire sur les forages en haute mer: Transocean sous pression

Le moratoire sur les forages en haute mer décrété par le gouvernement américain met Transocean sous pression. Anadarko Petroleum, un client du groupe zougois, veut rompre de manière anticipée son contrat de leasing en invoquant la clause de force majeure.Mais selon le porte-parole du spécialiste américain du forage en haute mer dont le siège est établi à Zoug, "le moratoire n'implique pas l'application de la clause de force majeure". Les deux entreprises mènent actuellement des discussions. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.