CFF: de 300 à 350 emplois passent à la trappe sans licenciements

Les CFF suppriment entre 300 et 350 emplois dans l'administration de leur division Infrastructure et prévoient d'économiser ainsi 60 millions de francs par année. Il n'y aura pas de licenciement, garantit l'ex-régie. Le syndicat Syndicat du personnel des transports se dit toutefois "inquiet".La restructuration se déroulera conformément aux dispositions de la convention collective de travail et en étroite collaboration avec les partenaires sociaux, indiquent les CFF. La mise en oeuvre se déroulera en plusieurs étapes durant l'année 2010. Les postes "directement productifs", comme l'entretien des voies, ne seront pas touchés. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.