Le fisc américain n'a pas encore réclamé d'informations à l'UBS

L'UBS réagit avec retenue face à la décision d'une juge fédérale de Miami (Floride/USA) autorisant les autorités américaines à exiger les données de clients soupçonnés de fraude fiscale. La banque affirme n'avoir pas encore reçu de demande formelle.Dans sa prise de position, l'UBS renvoie à des déclarations des autorités de justice américaines, qui ont indiqué en début de semaine collaborer avec leurs homologues suisses et avec la grande banque en vue d'un échange d'informations. L'UBS entrera en matière sur les demandes américaines, a-t-elle laissé entendre. Mais elle se conformera au droit suisse ainsi qu'au cadre légal prévu pour la coopération entre Etats. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.