L'UBS impose ses vues, mais Marcel Ospel est étrillé

L'UBS a réussi à imposer toutes ses propositions lors de l'assemblée générale extraordinaire. L'augmentation de capital, qui fera du fonds singapourien GIC le premier actionnaire de la banque, a passé la rampe. Mais Marcel Ospel a été éreinté.Au total, 6454 actionnaires (représentant 53,78% des voix) se sont pressés à la Halle Saint-Jacques, à Bâle, où un panier-repas les attendaient sur leur chaise pour les aider à tenir le coup. Les interventions, ponctuées de sifflets et d'applaudissements, se sont multipliées, appelant plus d'une fois Marcel Ospel à prendre la porte. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.