La manoeuvre visant à cimenter la fuite se déroule "comme prévu"

Le directeur général de BP, Tony Hayward, a annoncé que l'opération dite de "top kill" visant à étouffer la fuite de pétrole au fond du Golfe du Mexique se déroulait comme prévu. Ses chances de succès restent entre 60% et 70%."Il faudra encore 24 heures pour dire si la manoeuvre a réussi ou non", a précisé M. Hayward lors d'un briefing. L'opération consiste à injecter des fluides de forage lourds dans le puits pour bloquer l'échappement de pétrole et permettre ainsi de boucher ensuite pour de bon la fuite avec du béton. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.