Affaire UBS: seul l'Etat peut résoudre le conflit, selon Villiger

La résolution du conflit fiscal avec les autorités américaines à propos des données de clients de l'UBS revient à l'Etat, estime le président de la grande banque Kaspar Villiger. "Nous avons rempli notre part de l'accord avec les Etats-Unis", précise-t-il.Le problème posé par le jugement du Tribunal administratif fédéral (TAF) ne peut être résolu qu'au travers de l'action de la Confédération, a indiqué l'ancien conseiller fédéral dans la "Neue Zürcher Zeitung". "Il constitue un conflit entre deux Etats avec deux ordres juridiques distincts." /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.