Délits d'initiés chez EADS: quelque 20 dirigeants sont accusés

Un rapport de l'Autorité française des marchés financiers (AMF) accusant une vingtaine de dirigeants d'EADS de délits d'initiés massifs a été versé au dossier de la juge française saisie de l'enquête sur cette affaire depuis novembre 2006."Le Figaro" a révélé l'existence du document, une "note préliminaire" selon laquelle la direction et les actionnaires d'EADS se sont rendus coupables de "délits d'initiés massifs" en vendant des titres avant que les difficultés d'Airbus avec l'A380 ne soient rendues publiques et entraînent une chute des cours de 26%, à la mi-juin 2006. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.