RTS: pas de symboles religieux sur le terrain ou à l'antenne

Suite à la postulation d'une candidate voilée, la RTS a statué sur le port du foulard par ses journalistes. Les reporters travaillant sur le terrain, lors de conférences de presse, d'interviews ou d'apparitions à l'écran ne pourront pas afficher de signes ostentatoires exprimant une conviction personnelle.La religion n'est pas seule visée. Les symboles politiques ou d'appartenance à une association sont aussi concernés, explique Manon Romerio, directrice de la communication à la RTS, confirmant une information de "24 Heures" et de la "Tribune de Genève" vendredi. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.