Le groupe Franck Muller va licencier la moitié de son personnel

Le groupe horloger genevois Franck Muller sabre la moitié de ses effectifs. Il va supprimer quelque 200 emplois sur les 428 actuellement existants dans les cantons de Genève et Vaud, d'ici au 30 juin. Il justifie sa décision par l'absence de reprise sur les marchés du luxe."On anticipe une situation qui va mondialement très mal", a indiqué Vartan Sirmakes, président et co-fondateur du groupe. "Le personnel et les syndicats ont été informés aujourd'hui. La consultation va s'opérer en interne avec les chefs d'atelier. Mais nous avons négocié un plan social, conformément à la loi, avec notre syndicat patronal, l'UFGVV", a-t-il ajouté. /ATS
Partager
Link

Galerie photos liée

14.11.2009
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.