Difficile d'accéder à Merz, même pour le 1er banquier suisse

Pierre Mirabaud, président de l'Association suisse des banquiers, dénonce dans le journal "Sonntag" le fait que depuis quatre mois, le ministre des Finances Hans-Rudolf Merz ne lui a pas accordé d'audience. Selon lui "l'administration décide de plus en plus toute seule, sans consulter les associations concernées"."On ne peut pas être président du pays, en même temps assumer la fonction de ministre des Finances, et encore ouvrir personnellement chaque école". "Durant ces quatre derniers mois, je n'ai pas eu la possibilité de l'approcher. Il n'y a pas eu de rendez-vous", affirme-t-il. Le président de l'ASB juge cela "regrettable". /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.