Pour le chef de l'armée, la "cyberguerre" est la plus grande menace

Pour le chef de l'armée André Blattmann, la guerre sur internet est la "menace actuellement la plus dangereuse". Si quelqu'un parvenait à paralyser ses réseaux de communication et d'énergie, l'armée suisse ne pourrait plus avoir recours à ses systèmes, affirme-t-il."Imaginez-vous ce qui pourrait arriver si les codes servant à déclencher nos systèmes d'armement tombaient entre de mauvaises mains. Nous serions touchés dans notre centre vital", dit André Blattmann dans une interview publiée ce lundi par "Migros-Magazin". /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.