La cherté du franc menace 20'000 emplois en Suisse, selon l'USS

Si le niveau de 1,42 franc pour un euro devait perdurer, quelque 20'000 emplois seraient menacés en Suisse d'ici à la fin de l'année, estime Daniel Lampart, économiste de l'Union syndicale suisse (USS). Selon lui, la BNS devrait intervenir davantage.La cherté du franc "est un, si ce n'est le sujet de préoccupation majeur en ce moment", dit M. Lampart à "L'Agefi". Ses craintes sont identiques à celles des entreprises exportatrices "qui ont déjà souffert de l'appréciation de la devise helvétique durant la crise (et pour qui) la situation s'est encore aggravée". /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.