Affaire Vasella: le patron de Novartis ne souhaite pas dialoguer

Le patron de Novartis Daniel Vasella refuse de discuter avec les militants de l'organisation de protection des animaux SHAC. Au vu de leur manière d'agir destructrice, il n'y aura pas de dialogue, a-t-il signalé dans une interview au "SonntagsBlick".Les extrémistes de l'organisation britannique SHAC ont incendié le chalet tyrolien de Daniel Vasella et ont profané les tombes de sa mère et de sa soeur à Coire. Mais les attaques contre des collaborateurs de Novartis existent depuis des années, rappelle-t-il. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.