Etude: 16% des Suisses pensent que le travail rend malade

Le travail rend malade. C'est du moins l'avis de 16% des Suisses, qui pensent que l'activité professionnelle a des effets négatifs sur la santé, selon une étude de l'agence de placement Kelly Services.Les principaux facteurs de maladie sont une reconnaissance insuffisante au travail (21%), un mauvais climat de travail et des pressions psychologiques (20%), des horaires trop longs (14%), des charges de travail et des attentes trop élevées de la part de l'employeur (13%) ainsi qu'un manque de mouvement à la place de travail (12%). /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.