150'000 morts depuis l'invasion de l'Irak en mars 2003

BAGDAD - Cent cinquante mille Irakiens ont été tués dans des violences depuis l'invasion du pays par les forces américano-britanniques en mars 2003, selon le ministère irakien de la Santé. Chaque jour, entre 75 et 80 personnes sont abattues."Ces personnes ont été victimes d'actes terroristes, de combats et de meurtres", selon un responsable de ce ministère qui a requis l'anonymat."Nous établissons des statistiques quotidiennes que nous envoyons à un département spécialisé au ministère et nous actualisons nos chiffres tous les mois et nous faisons un nouveau bilan tous les six mois", a-t-il expliqué.Selon ce responsable, la moyenne de victimes quotidiennes peut augmenter considérablement en fonction des événements. Ainsi, le 18 août 2005, près de 1000 pèlerins chiites sont morts lors d'une bousculade sur un pont de Bagdad.Selon une étude parue en octobre dans la revue médicale britannique "Lancet", conduite par des médecins de l'Université américaine Johns Hopkins et de l'école de médecine Al Mustansiriya de Bagdad, quelque 655'000 civils sont morts en Irak entre mars 2003 et juillet 2006. Cette étude a été jugée peu crédible et exagérée par les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et les dirigeants irakiens. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.