1er mai: manifestations et heurts dans le monde

BERNE - Outre les traditionnelles revendications salariales, de nombreuses manifestations dans le monde à l'occasion du 1er mai ont donné lieu à des affrontements avec la police.A Berlin, la police allemande a dit avoir arrêté 61 personnes la nuit dernière dans des incidents à l'occasion des célébrations du 1er mai, qui donnent chaque année lieu à des échauffourées.La police turque a pour sa part arrêté 580 manifestants à Istanbul, a indiqué le préfet de la ville Muammer Guler. Elles se trouvaient aux abords de la place centrale de Taksim, esplanade très fréquentée de la rive européenne de la cité, interdite par les autorités aux célébrations du 1er mai.En Russie, des dizaines de milliers de personnes ont manifesté pour la fête du travail à l'appel des syndicats pro-pouvoir, des communistes nostalgiques de l'époque soviétique et de quelques partis d'opposition, sous forte surveillance des forces de l'ordre.En Thaïlande, environ 10'000 travailleurs ont défilé dans le centre de Bangkok pour exiger l'augmentation du salaire minimum et le retour de la démocratie sept mois après le coup d'Etat en Thaïlande.Ailleurs en Asie, le 1er Mai devait subir la concurrence de l'anniversaire de Bouddha, qui intervient le même jour dans certains pays. La Chine communiste préférait cependant consacrer ce mardi à ses traditionnelles vacances. 150 millions de Chinois étaient attendus sur les routes, les rails et dans les airs à l'occasion de la Fête du travail.De l'autre côté de la planète, des millions de Cubains mobilisés pour le 1er mai attendaient la première réapparition publique de Fidel Castro, après neuf mois de convalescence. Mais le président cubain, âgé de 80 ans, n'a donné aucune assurance sur sa participation. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.