Adhésion turque à l'UE: Bruxelles veut ralentir les négociations

BRUXELLES - En raison du refus des Turcs d'ouvrir leurs ports aux navires chypriotes grecs, Bruxelles a recommandé de "ralentir" les négociations d'adhésion de la Turquie à l'UE. Recommandation que le premier ministre turc a immédiatement qualifiée d'"inacceptable".La Commission europenne préconise de suspendre les discussions sur 8 des 35 chapitres thématiques qui jalonnent les négociations Turquie-UE, a annoncé le commissaire européen à l'Elargissement Olli Rehn. Lancées en octobre 2005, ces discussions étaient déjà prévues pour durer au moins dix à quinze ans.Les chapitres visés sont ceux qui touchent aux questions d'union douanière et plus largement des relations Turquie-Chypre, de la libre circulation des marchandises au développement agricole en passant par les transports ou la politique extérieure.La Commission demande aussi à ce qu'aucun des autres chapitres qui pourraient être discutés ne puisse être refermé tant que la Turquie n'aura pas rempli ses obligations envers Chypre."La décision de la Commission est inacceptable", a immédiatement réagi le le premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan. D'ores et déjà soutenue par la présidence finlandaise de l'Union européenne (UE), la recommandation de la Commission sera soumise le 11 décembre aux ministres européens des Affaires étrangères. Ceux-ci peuvent décider de ne pas la suivre."Il y a des positions très différentes parmi les Etats membres", a reconnu Olli Rehn, alors que la décision doit être prise à l'unanimité.La chancelière allemande Angela Merkel estime qu'un "partenariat privilégié" avec la Turquie suffirait. Certains pays soulignent au contraire l'importance stratégique de la Turquie et défendent son adhésion.Le président français Jacques Chirac a quant à lui défendu la position de la Commission lors d'un entretien bilatéral à Riga avec Recep Tayyip Erdogan. Il a expliqué qu'elle "n'avait pas d'autre choix". /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.