Affaire Clearstream: François Bayrou votera la motion de censure

BERNE - François Bayrou a annoncé qu'il voterait en faveur de la motion de censure que défendra mardi le Parti socialiste contre la politique du gouvernement en pleine affaire Clearstream. C'est la première fois que le leader de l'UDF joint sa voix au PS."J'ai décidé de voter la motion de censure (...) Je souhaite que le groupe UDF le fasse également (...) même si un grand nombre de députés hésitent", a expliqué M. Bayrou sur TF1. Le dirigeant centriste s'était jusqu'ici toujours abstenu lors des votes de motions de censures déposées par l'opposition.Le groupe UDF doit se réunir mardi matin pour décider s'il suit son chef de file, dont la déclaration sonne comme une déclaration de guerre à l'UMP.La situation actuelle, "cette haine, ce noeud de haine" entre les principaux responsables de l'Etat "ne peut pas durer encore un an", a-t-il justifié. Selon lui, seul le président de la République ou l'Assemblée nationale peuvent faire cesser "cet effondrement de l'Etat".Même avec le renfort des voix de l'UDF, la censure n'a aucune chance d'être adoptée mardi après-midi, l'UMP disposant de la majorité absolue à l'Assemblée nationale.En fin d'après-midi, le premier secrétaire du PS François Hollande avait battu le rappel. "Tous les députés qui veulent voter la censure seront les bienvenus. Ils auront rendu service à leur pays", a-t-il déclaré.Pour le responsable socialiste, qui défendra la motion mardi après-midi face à Dominique de Villepin, "il faut dépasser sur cette question grave qui est celle de la morale publique, de la démocratie, les clivages ordinaires". /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.