Afghanistan: les talibans disent avoir visé Dick Cheney

BAGRAM - Un kamikaze issu des talibans a tué une dizaine de personnes devant la principale base américaine en Afghanistan. Le mouvement islamiste a dit avoir visé le vice-président américain Dick Cheney, qui se trouvait sur place mais n'a pas été blessé.Deux soldats, de nationalités américaine et sud-coréenne, sont au nombre de ceux qui ont péri dans l'attentat perpétré devant la base de Bagram, à 60 km environ au nord de Kaboul, ont indiqué des responsables de l'OTAN et de Séoul. L'Alliance atlantique a fait état de 27 blessés."Nous avons voulu prendre pour cible (...) Cheney", a dit par téléphone à l'agence Reuters le mollah Hayat Khan, porte-parole du mouvement islamiste qui parlait d'un lieu indéterminé.Peu après l'explosion, M. Cheney - qui, selon des responsables, n'a été en danger à aucun moment à l'intérieur de la base - s'est rendu à Kaboul où il a eu un entretien avec le président afghan Hamid Karzaï. Les deux hommes n'ont fait aucun commentaire ensuite et M. Cheney a quitté l'Afghanistan pour Oman.Sa visite intervient au moment où Washington signale que les talibans et leurs alliés d'Al-Qaïda se regroupent au Pakistan et en territoire afghan. Quelque 27 000 soldats américains sont stationnés en Afghanistan, où les Etats-Unis jugent crucial pour leur propre sécurité de vaincre les talibans.Le gouvernement afghan, ses alliés étrangers et les insurgés annoncent tous une offensive majeure pour le printemps. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.