Au moins 1 activiste du Hamas tué dans un raid aérien à Gaza

GAZA - Une frappe aérienne a visé une camionnette transportant des activistes du Hamas, tuant l'un d'eux et blessant deux autres. Deux Palestiniens, dont un membre du Hamas, ont été tués.L'armée de l'Etat hébreu procède dans ce terroitre palestinien à l'une des plus vastes opérations depuis son retrait l'an dernier. L'offensive, qui est entrée dans son quatrième jour, a coûté la vie à une trentaine de Palestiniens, dont une moitié de civils. Au moins 17 personnes ont été tuées vendredi, journée parmi les plus sanglantes depuis le retrait de la bande de Gaza.Le mouvement islamiste a confirmé que des membres de sa branche armée, impliqués dans la fabrication de roquettes, avaient été visés par le raid aérien. L'armée israélienne a dit vérifier l'information.Le corps d'un homme de 46 ans a par ailleurs été découvert sous les décombres d'une maison touchée lors d'un autre raid aérien mené à Beït Hanoun, dans le nord de la bande de Gaza, ont ajouté les secours. Vendredi, les forces israéliennes ont tué deux Palestiniennes qui s'étaient interposées entre des soldats et des activistes retranchés dans une mosquée de Beït Hanoun.Une cinquantaine de femmes voilées, répondant à un appel lancé à la radio, avaient pris la direction de la mosquée Al Nassir pour servir de "boucliers humains" entre la soixantaine d'activistes qui s'y trouvaient et les soldats israéliens.Dans un communiqué diffusé par ses services, Mahmoud Abbas, président de l'Autorité palestinienne, a exhorté le Conseil de sécurité de l'ONU à "intervenir immédiatement pour arrêter l'agression israélienne contre la bande de Gaza et les massacres qu'Israël commet pour le troisième jour consécutif". /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.