Au moins 65 morts dans un double attentat à Bagdad

BAGDAD - Au moins 65 personnes ont été tuées lors d'un double attentat contre une université de Bagdad. Ce nouveau carnage est intervenu alors que l'ONU a affirmé que plus de 34'000 civils ont péri dans des violences dans le pays en 2006.Des étudiants, des professeurs et des employés de l'université de Moustansiriyah figurent parmi les victimes de la double attaque, qui a également fait 138 blessés. Un kamikaze s'est fait sauter devant l'entrée secondaire de l'université. Quelques instants plus tard, une voiture piégée a explosé devant l'entrée principale. Des dizaines de corps jonchaient la chaussée. Trois camionnettes chargées de cadavres ont quitté les lieux.Près d'une centaine de personnes ont été tuées dans des violences à travers le pays. Pour l'ensemble de l'année 2006, le bilan se chiffre à 34'452 civils tués, ont affirmé le même jour les Nations unies dans un rapport, soit une centaine de morts en moyenne par jour."Les causes profondes de la violence résident dans les actes de représailles et l'absence de poursuites contre leurs auteurs, ainsi que dans le sentiment croissant d'impunité", affirme le rapport. Cette impunité conduit les Irakiens, chiites et sunnites, à se faire justice eux-mêmes et à compter sur des milices ou des bandes criminelles pour se venger.La publication du rapport de l'ONU est intervenue à quelques jours du prochain lancement par les autorités irakiennes et l'armée américaine d'un nouveau plan de sécurité pour Bagdad, qui prévoit notamment l'envoi de 17'500 GI's en renfort dans la capitale ainsi que des mesures politiques et économiques. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.