Bélarus: Milinkévitch appelle ses partisans à "libérer" le pays

MINSK - Le chef de l'opposition bélarusse Alexandre Milinkévitch a proclamé la création d'un mouvement destiné à "libérer" le pays. Il a appelé ses partisans à poursuivre leur action visant à renverser le président Alexandre Loukachenko."Je proclame la création d'un Mouvement populaire de libération du Bélarus", a déclaré Alexandre Milinkévitch à une foule de milliers de personnes massées dans un parc de Minsk. Il a invité toutes les forces politiques à le rejoindre."Nous avons lancé le premier assaut contre la forteresse de ce régime. L'important est qu'il est en bout de course. La loi et Dieu sont avec nous. (...) Nous n'allons pas attendre cinq ans pour lancer un nouvel assaut, nous le ferons bientôt", a dit le leader de l'opposition."Le plus important est de se battre pour une nouvelle et honnête élection, sans ce dictateur (M. Loukachenko)", a-t-il ajouté, sans préciser comment.En même temps, le leader de l'opposition a fait preuve de réalisme quant à l'ampleur actuelle du mouvement. "Il faut être réaliste. Nous ne sommes pas deux cent mille ou cinq cent mille. Si cela avait été le cas, s'il y avait autant de gens, (le chef de l'Etat) aurait dû partir dans son Boeing vers un autre régime dictatorial", a encore dit M. Milinkevitch.Les manifestants étaient réunis dans le parc Ianka Koupala, du nom d'un poète bélarusse, la police anti-émeute ayant bloqué les accès à la Place d'Octobre où ils avaient initialement prévu de se rassembler.Ils scandaient "le Bélarus est vivant" et aussi "Honte à BT", la première chaîne de télévision qui a cherché à présenter l'opposition comme un ramassis de marginaux, voire drogués. Aucun policier en uniforme n'était présent dans le parc, a constaté une journaliste de l'AFP sur place. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.