Berlinale: Robert de Niro fait sensation avec "The Good Shepherd"

BERNE - L'Américain Robert De Niro a fait sensation samedi à la Berlinale avec son deuxième film en tant que réalisateur, "The Good Shepherd". Ce long-métrage, avec Matt Damon et Angelina Jolie, raconte la naissance de la CIA.Le film, dont le titre signifie "le bon berger", et qui concourt pour l'Ours d'or du meilleur film avec 21 autres longs-métrages, était dévoilé au public au 3e jour du festival (8-18 février). Venus à Berlin, Robert De Niro, Matt Damon et l'actrice allemande Martina Gedeck ont été chaudement applaudis par une foule compacte de fans. "Je suis un enfant de la Guerre froide, c'est une période qui me fascine" a déclaré De Niro lors d'une conférence de presse bondée.Produit notamment par Francis Ford Coppola, "The Good Shepherd" raconte la naissance des services secrets américains à travers le parcours d'un homme. Edward Wilson (Matt Damon), brillant étudiant à l'université de Yale, est recruté pendant la Seconde guerre mondiale par l'ancêtre du renseignement américain, l'office des services stratégiques.Marié avec une fille de sénateur, Margaret Russell (Angelina Jolie), il dirige bientôt les opérations à l'étranger de la CIA, supervisant de violents interrogatoires, combattant les régimes pro-communistes en Amérique latine et orchestrant le désastreux débarquement de la Baie des cochons à Cuba en 1961.Le film montre surtout les ravages causés par cet engagement dans la vie privée de Wilson, qui s'éloigne de son véritable amour, néglige sa femme et son fils, et doit se méfier de tous ceux qui l'entourent. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.