Berlusconi refuse de reconnaître la victoire de Prodi

ROME - Romano Prodi a remporté les législatives italiennes, avec 158 sièges sur 315 au Sénat et 342 sur 630 à la Chambre des députés. Rendus publics par le ministère de l'Intérieur, ces chiffres doivent être validés par la Cour de cassation.De son côté, Silvio Berlusconi a refusé de reconnaître la victoire de son adversaire. "Personne ne peut dire qu'il a gagné", a affirmé M. Berlusconi au cours d'une conférence de presse au siège du gouvernement à Rome. M. Berlusconi a également dénoncé de "très nombreuses irrégularités" commises, selon lui, lors du vote des Italiens à l'étranger."Nous n'hésiterons pas à reconnaître l'issue du scrutin dès qu'il y aura une clarification juridique définitive", a cependant ajouté le chef du gouvernement italien.Un représentant de la coalition de Silvio Berlusconi a dénoncé d'"évidentes irrégularités" dans le vote des Italiens à l'étranger. Selon lui, on a perdu la trace de 35'000 bulletins remplis en Suisse.Cité par l'agence Ansa, Gino Trematerra, du parti UDC, a affirmé que seuls 150'000 bulletins en provenance de Suisse avaient été dépouillés, alors que quelque 188'000 ayants droits avaient voté dans ce pays.Un responsable de l'ambassade italienne à Berne, Mario Fridegotto, a confirmé que 188'505 bulletins avaient été remplis en Suisse, ce qui représente un taux de participation de 50,4%. Il n'était pas en mesure de s'exprimer sur les déclarations du représentant de l'UDC.Mardi, le ministère italien de l'Intérieur a indiqué que près de 83'000 bulletins de vote, dont 43'000 pour la seule Chambre des députés, avaient été contestés à l'issue des élections. La gauche dirigée par Romano Prodi a remporté cette chambre avec un écart d'à peine 25'000 voix.La coalition de centre-droit a d'ailleurs annoncé son intention de présenter un recours et de demander un nouveau décompte des bulletins.Les éventuelles contestations des partis vont aux différents bureaux électoraux régionaux, composés de magistrats, qui vérifient les données officielles et tranchent sur les différends. Ces données sont ensuite transmises à la Cour de Cassation qui procède à la proclamation des élus. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.