Bouclier antimissile:Moscou appelle Washington à "geler" son projet

La Russie a maintenu la pression sur les Etats-Unis. Elle a appelé Washington à "geler" son projet de bouclier antimissile en Europe le temps que soit examinée une proposition alternative russe.Jeudi, le président russe Vladimir Poutine avait créé la surprise lors du sommet du G8 en Allemagne en proposant aux Etats-Unis l'utilisation en commun d'une station radar en Azerbaïdjan comme solution de rechange à leur projet. Washington veut déployer des éléments de son bouclier en Pologne et en République tchèque.Les présidents russe et américain "se sont mis d'accord pour que le problème de défense antimissile soit élaboré au niveau des experts" avant leur rencontre en tête-à-tête aux Etats-Unis les 1er et 2 juillet, a dit le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov.Comme l'administration américaine, le secrétaire général de l'OTAN Jaap de Hoop Scheffer a estimé vendredi qu'il était "un peu tôt" pour juger de la portée de la proposition russe. "Je crois qu'il est situé un peu près des 'Etats voyous' que nous avons à l'esprit", a-t-il ajouté dans une allusion à l'Iran.Parlant de l'Iran, M. Lavrov a par ailleurs estimé que le bouclier américain pouvait "sérieusement compliquer les efforts" en vue d'un règlement de la crise nucléaire.Les Etats-Unis assurent que leur projet de bouclier antimissile n'est pas dirigé contre la Russie. De son côté, Moscou voit d'un mauvais oeil l'installation de nouvelles infrastructures militaires sur le territoire d'anciens satellites de l'URSS. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.