Bruyant concert de protestations au Vénézuela

CARACAS - Les opposants à la fermeture forcée de RCTV ont organisé un concert de casseroles, claxons, sirènes et sifflets, qui a tenu éveillé Caracas dans la nuit. RCTV est la dernière chaîne vénézuélienne d'opposition au régime d'Hugo Chavez.Le mouvement de protestation a débuté vers 22h00 (04h00 suisses dimanche) et s'est étendu depuis les zones résidentielles jusqu'aux quartiers populaires, pourtant traditionnellement fidèles au chef de l'Etat. Des manifestants se sont regroupés dans la nuit sur des places de la capitale avec des banderoles et des pancartes, tandis que d'autres sillonnaient les rues en voiture ou en motos pour dénoncer la disparition de RCTV (Radio Caracas Television). Des fusées ont aussi été tirées.Une nouvelle manifestation était prévue avant la disparition de la chaîne, dont la licence expire à minuit. Dans le même temps, les autorités devaient organiser une fête pour célébrer le lancement de la nouvelle "télévision socialiste" (TVES) financée par l'Etat, appelée à remplacer RCTV sur les ondes.M. Chavez, qui reproche à la chaîne privée son ton acerbe et son soutien au coup d'Etat avorté dont il avait été la cible en 2002, a réaffirmé samedi dans un discours son intention de ne pas renouveler la licence de RCTV qualifiée de "menace pour le pays".Selon des sondages, plus de 70% des Vénézuéliens désapprouvent la fermeture de RCTV, une chaîne très populaire pour ses programmes de divertissement connus dans toute l'Amérique latine.Le Sénat américain, l'Organisation des Etats Américains (OEA) ou encore le Parlement européen ont également exprimé leur préoccupation quant à la disparition de la chaîne, soutenue par les associations internationales de défense des médias. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.