Bush accepte la construction d'un mur à la frontière mexicaine

WASHINGTON - Le président américain George W. Bush a signé une loi autorisant la construction d'un millier de kilomètres de mur sur la frontière mexicaine. Cette construction doit permettre, selon l'administration, de lutter contre l'immigration illégale.Cette loi "rendra notre frontière plus sûre", a déclaré M. Bush lors de la cérémonie de signature à la Maison Blanche. Elle permet la construction d'un mur d'environ 1100 kilomètres sur un tiers de la frontière mexicaine."Malheureusement, les Etats-Unis n'ont pas eu le contrôle total de leurs frontières pendant des décennies et l'immigration clandestine a augmenté", a dit M. Bush lors de la signature en présence des chefs des groupes républicains dans les deux chambres du Congrès, Bill Frist et John Boehner."Nous avons la responsabilité de faire face à ces défis. Nous avons la responsabilité de faire appliquer nos lois. Nous avons la responsabilité de sécuriser nos frontières. Nous prenons cette responsabilité au sérieux", a-t-il affirmé.La construction de ce mur est vivement contestée par le gouvernement mexicain. Mais elle l'est aussi aux Etats-Unis où ses détracteurs doutent de son efficacité pour contrer l'immigration clandestine.La signature fournit cependant à M. Bush et à sa majorité républicaine la chance de faire porter le débat avec l'opposition démocrate sur autre chose que l'Irak et de flatter une base électorale qui menace de se détourner des urnes le 7 novembre. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.