Bush dit à Annan ses "inquiétudes sur la violence continue"

CRAWFORD - Le président américain George W. Bush a fait part vendredi, lors d'une conversation téléphonique avec le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, de ses "inquiétudes sur la violence continue au Liban et en Israël". M. Annan s'est entretenu avec d'autres dirigeants internationaux.Dans un entretien d'un quart d'heure, vendredi après-midi, M. Bush a "exprimé ses inquiétudes sur la violence continue au Liban et en Israël", a dit le porte-parole de la Maison Blanche, Tony Snow, à Crawford (Texas, sud) où le président américain passe ses vacances.MM. Bush et Annan "ont aussi discuté de l'état des négociations diplomatiques sur une résolution au Conseil de sécurité des Nations unies (visant à arrêter les combats au Liban) et des efforts diplomatiques pour créer les conditions d'avancer", a dit M. Snow.Interrogé pour savoir si cela signifiait qu'un accord à l'ONU avait été trouvé sur les termes d'une résolution, le porte-parole a répondu: "Non, je ne le pense pas".Auparavant, l'ONU avait indiqué que M. Annan, s'impatientant de la lenteur des négociations au Conseil de sécurité sur le Liban, avait discuté, au cours des dernières 24 heures, avec les responsables américain, français, britannique, libanais et russe.Les Etats-Unis et la France poursuivaient vendredi d'intenses discussions sur les termes d'une résolution visant à arrêter les combats au Liban entre Israël et la milice chiite libanaise Hezbollah. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.