Canada/affaire Pickton: têtes humaines trouvées dans un congélateur

NEW WESTMINSTER - Robert Pickton, accusé d'être le pire meurtrier en série de l'histoire du Canada, avait entreposé dans un congélateur les têtes de deux de ses victimes, a affirmé lundi un procureur. En prison, il aurait avoué 49 meurtres.Le procureur Derrill Prevett a donné un aperçu des horreurs reprochées à l'ancien éleveur de porcs âgé de 57 ans, lors de l'ouverture de son procès devant un jury à New Westminster, dans la banlieue de Vancouver. Le juge ne se trompait guère en annonçant aux jurés qu'ils risquaient d'assister à un film d'horreur.Parmi les découvertes macabres faites par la police sur le terrain de la ferme de Pickton et rendues publiques pour la première fois lundi, figurent deux têtes de femmes qui avaient été entreposées dans des seaux de plastique, retrouvés dans un congélateur. Les seaux contenaient aussi des parties de mains et de pieds des victimes. "Dans les deux cas, la tête avait été coupée en deux verticalement", a précisé le procureur Prevett.Il a également affirmé que l'accusation produirait un enregistrement dans lequel Pickton semble avouer 49 meurtres. Celui-ci y déclare à un policier se faisant passer pour un co-détenu qu'il aurait voulu commettre un autre meurtre "pour arriver au chiffre rond de 50".Pickton, qui a plaidé non-coupable, est accusé d'avoir tué 26 femmes. Mais dans le procès qui s'est ouvert lundi et doit durer un an, il répondra de six meurtres. En raison du volume et de la complexité du dossier, un second procès portant sur les 20 autres cas aura lieu plus tard. Ces six victimes sont toutes des femmes qui se droguaient et se livraient à la prostitution.La police avait creusé la terre sur une profondeur de plusieurs mètres dans la ferme Pickton située à Port Coquitlam à une cinquantaine de km de Vancouver. Elle y a trouvé des ossements humains et d'animaux ainsi que des dents, selon le procureur. La défense est intervenue brièvement pour dire que Robert Pickton n'était pas coupable et pour appeler le jury à bien mesurer les capacités mentales de l'accusé. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.