Canicule: l'Europe transpire, même au nord

PARIS/BERNE - Les températures ont à nouveau largement dépassé les 30 degrés en Europe, y compris dans le nord du continent où Britanniques ont transpiré à grosses gouttes. Au moins sept personnes ont été tuées par la vague de chaleur de ces quatre derniers jours.Un maçon de 53 ans, qui travaillait sur un chantier, est mort mardi soir à l'hôpital de Mâcon, dans l'est de la France, portant à trois le nombre de décès signalés dans le pays, après ceux de deux personnes âgées.Deux personnes sont aussi mortes mardi aux Pays-Bas lors d'un rassemblement de marcheurs rassemblant 40'000 personnes dans la région de Nimègue (est).Près de 30 participants aux "Quatre jours de Nimègue" ont souffert de malaises et cinq personnes ont été transportées à l'hôpital. La manifestation, qui se déroulait par une température de 34°C, a été arrêtée.En Espagne, la chaleur avait déjà fait deux victimes, dimanche et lundi. Les températures frôlent les 40°C dans plusieurs régions depuis la première semaine de juillet, ce qui n'est toutefois pas inhabituel, en été, dans ce pays.Plus au nord, la Grande-Bretagne, d'ordinaire habituée à des étés plus tempérés, faisait, elle, face à une troisième journée de chaleur exceptionnelle avec des températures maximales pouvant atteindre les 36 degrés.Les autorités britanniques ont activé un plan d'urgence prévoyant des visites supplémentaires aux personnes les plus fragiles, en particulier les personnes âgées.Des camions de sablage ont été mobilisés dans plusieurs régions pour répandre des cailloux concassés sur l'asphalte afin de l'empêcher de coller aux roues des véhicules, tandis que des restrictions de vitesse ont été imposées sur certaines liaisons ferroviaires, la température affectant les rails.Dix écoles primaires et secondaires ont décidé de laisser l'après-midi libre à leurs élèves, parce que certains avaient été pris de malaise les jours précédents, et certains bureaux faisaient de même avec leurs employés.Le mercure est monté à 30 degrés en Irlande, un niveau jamais atteint depuis plus de dix ans.En Suisse, ce sont l'agriculture et les cours d'eau qui souffrent de la chaleur et du manque de précipitations depuis le début du mois de juillet. La situation se détériore de jour en jour, sans pour autant atteindre celle vécue lors de la canicule de l'été 2003. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.