Cheikh Mohammed dit être le "cerveau" des attentats du 11 septembre

WASHINGTON - Khaled Cheikh Mohammed, ancien chef du "Comité militaire d'Al-Qaïda" a reconnu être le "cerveau" des attentats du 11 septembre 2001 qui ont fait près de 3000 morts à New York et Washington. Il a fait une déclaration diffusée par le Pentagone."Je suis responsable de l'opération du 11-Septembre de A à Z", a dit Cheikh Mohammed, détenu par les Américains depuis 2003, dans une déclaration lue en son nom par un officier américain et dont l'AFP s'est procuré une copie. Au total, il a reconnu être responsable de 31 attaques ou tentatives d'actes terroristes, selon ce document. Le Pentagone n'a pas autorisé les journalistes à suivre les audiences. Les avocats des détenus n'ont pas non plus été autorisés à être présents.Le Pakistanais, ex-numéro 3 du réseau terroriste Al-Qaïda d'Oussama ben Laden comparaissait sur la base américaine de Guantanamo (Cuba) au cours d'une audience pour déterminer son statut de "combattant ennemi". Le Pentagone a précisé que Cheikh Mohammed était présent à cette audience.Le Pakistanais a également indiqué qu'il préparait une seconde vague d'attentats après ceux du 11-Septembre contre le World Trade Center et le Pentagone à Washington. Ces attentats visaient selon lui la Library Tower à Los Angeles (ouest), la Sears Tower à Chicago (nord), la Plaza Bank dans l'Etat de Washington (nord-ouest) et l'Empire State Building à New York.Cheikh Mohammed a également revendiqué la paternité d'un attentat ayant coûté la vie de deux soldats américains au Koweit et le projet d'attentat du Britannique Richard Reid qui envisageait de faire exploser un avion lors d'un vol transatlantique avec des chaussures bourrées d'explosifs en décembre 2001. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.